"Contra la indecision"

Cette indécision dont parle le titre, s'adresse-t-elle à la personne même du pianiste ou est-elle d'ordre plus général et donc politique? L'album n...

Cette indécision dont parle le titre, s'adresse-t-elle à la personne même du pianiste ou est-elle d'ordre plus général et donc politique? L'album n'y apporte aucune réponse, Bobo Stenson (qui a façonné, plus que Keith Jarrett encore, l'univers sonore d'ECM), conjuguant à merveille, dans ce très beau disque en trio, la cérébralité de l'esthétique du label, traduite ici par des compositions empruntées à Satie, Bartók ou Mompou, avec de superbes titres (et une improvisation collective) bien plus physiques, signées par le formidable bassiste Anders Jormin, qui nous remettent en mémoire que Bobo fut aussi, à la fin des années 80, l'artisan essentiel du retour au premier plan du grand saxophoniste Charles Lloyd. Essentiel.