Jusqu'au 05/09

Plus que jamais, l'idée de voyage immobile fait sens dans un monde grippé pour cause de pandémie. Ce programme de sédentarité visuelle est inscrit à même l'ADN du médium photographique, qui ...

Plus que jamais, l'idée de voyage immobile fait sens dans un monde grippé pour cause de pandémie. Ce programme de sédentarité visuelle est inscrit à même l'ADN du médium photographique, qui s'est toujours servi de l'image fixe comme d'un facteur d'évasion à travers des photographies ramenées des quatre coins du monde. La Box Galerie l'a bien compris qui, staycation oblige, propose une exposition-parenthèse à la durée limitée (un peu plus d'un mois). Ce laps de temps gagné sur un agenda chamboulé est l'occasion de découvrir des images pour la plupart inédites de cinq des photographes représentés par le galeriste Alain D'Hooghe. Quel bonheur de glisser son imaginaire dans les pas de Marina Cox, Michael Kenna, Mark Steinmetz, Denis Dailleux et Israel Ariño, qui nous emmènent respectivement aux États-Unis, dans le Sud-Est asiatique, en Chine, à Calcutta, ainsi que dans les paysages de l'Oise.