Les 27 et 28 juillet

Pour sa neuvième édition, le Bluebird continue de proposer une formule sans prétention, mais pas sans intérêt, avec une programmation bie...

Pour sa neuvième édition, le Bluebird continue de proposer une formule sans prétention, mais pas sans intérêt, avec une programmation bien sentie. Hormis la désormais traditionnelle soirée swing du vendredi, le festival a de nouveau réussi à monter une affiche tout à fait honorable. Pas question de concurrencer les grosses machines de l'été, type Werchter ou Dour. Mais bien de rassembler sur scène quelques chouchous du moment, comme Témé Tan, les rappeurs Isha et Zwangere Guy ou encore "l'afropostpunk" de No metal in this battle.