"Fever"

S'il faut juger un rappeur sur la longueur de son CV et le nombre de ses collaborations, alors Curtis Eugene Cross, alias Black Milk, fait certain...

S'il faut juger un rappeur sur la longueur de son CV et le nombre de ses collaborations, alors Curtis Eugene Cross, alias Black Milk, fait certainement partie du gratin américain. Davantage encore si l'on ajoute ses références de producteur. Natif de Detroit (1983), ce disciple du grand J Dilla a glissé son grain de sel aussi bien chez Danny Brown, Pharoahe Monch, Slum Village que... Jack White. Deux ans après des Rebellion Sessions entièrement instrumentales, il revient avec un Fever absolument luxuriant. Adepte d'un groove laidback, il enchaîne les pépites les unes après les autres, lorgnant aussi bien vers le jazz capiteux ( 2 Would Try) que la soul psyché ( Foe Friend, True Lies). Superbe.