"All Function One"

Quid quand un album s'avère agréable, mélodieux, fonceur et sensé dans ses choix électro-organiques sans que l'expression artistique ne semble intégralement pers...

Quid quand un album s'avère agréable, mélodieux, fonceur et sensé dans ses choix électro-organiques sans que l'expression artistique ne semble intégralement perso? On hésite alors sur cette fameuse cote, subjective de toute manière, à coller à l'opération discographique... Ce sixième album de ce qui est au départ un duo entre l'inconnu Mike Bird (guitare, clavier) et le chanteur instrumentiste Dave Pen, du groupe Archive, suit une route agréable. Et même un peu plus lorsque le son est lâché en pâture corrosive ( Flames). Ou alors, ressort des limbes un spleen endémique de l'époque pandémique ( Universe). Les histoires de solitude, d'abandon, de Modern Junk, sont bien là. À vous de calibrer le degré émotionnel de distinction que vous y accorderez. Moi, je ne sais pas trop.