Moog: mot compte triple. C'est que le Robert qui a donné son nom à l'entreprise américain...

Moog: mot compte triple. C'est que le Robert qui a donné son nom à l'entreprise américaine a flairé juste, lorsqu'il a tablé sur l'objet en kit, bien avant Ikea. Le futur ingénieur et père du synthétiseur se met à vendre à ses camarades de classe des thérémines assemblables dès le début des années 50. Son premier synthé modulable -modulaire- voit le jour en 1964: un gros bébé, d'abord de la taille d'une centrale téléphonique, baptisé Big Moog.