Pour le fan d'animation, pénétrer dans les studios Pixar, c'est un peu comme s'inviter dans un immense magasin de jouets. Aussi l'ambiance planant dans le bus qui amène un petit groupe de journalistes du centre de San Francisco à Emeryville, à quelques encablures de Oakland, est-elle gentiment potache, vaguement réminiscente de celle pouvant régner dans une cour de récré. Le vaste portail du 1200 Park Avenue à peine franchi, et l'on se retrouve dans un environnement familier -la lampe de bureau des génériques maison est là, dans un format géant, alors que le vaste atrium des studios accueille des reproductions à taille humaine de divers héros Pixar, ceux qui, de Woody le cow-boy et Buzz l'Eclair aux personnages de Monsters & Cie sans oublier les modèles de Cars, ont bouleversé le paysage de l'animation.
...