"Solo"

Une pochette entièrement noire sur laquelle figure le nom du musicien et le titre factuel de l'album, en petites lettres dorées déjà en voie d'effacement. À l'intérieur, une grande feuille pliée où figure un long texte en caractères minusc...

Une pochette entièrement noire sur laquelle figure le nom du musicien et le titre factuel de l'album, en petites lettres dorées déjà en voie d'effacement. À l'intérieur, une grande feuille pliée où figure un long texte en caractères minuscules, qui serpente au centre de la page comme un fleuve accidenté, le nom de l'artiste et le menu de l'album. Au dos, le même ou presque, le texte présentant cette fois son côté verso illisible sauf à le regarder dans un miroir. Pourquoi cette description? Parce que l'enveloppe du CD reflète (presque) parfaitement son caractère musical. Guitariste virtuose navigant ici en solitaire, Sauzereau offre avec Solo onze titres que l'on imagine improvisés à partir de motifs nés de l'instant comme d'idées préexistantes (la frontière entre les deux étant étroite), d'où jaillissent des figures mélodiques, parfois répétitives, appartenant au folk, au blues, au jazz, à la comptine, le tout traversé par un mouvement poétique, fragile mais qui transcende le reste. On y entend aussi une formidable déflagration électrique, une guitare désaccordée, ou encore un contrechamp sifflé sans prétention, pour un album rien de moins que fascinant.