"The Greatest Part"

Jusqu'ici, le parcours de Becca Mancari avait été marqué par un premier album, Good Woman, dont le parti pris country-folk n'avait trouvé que peu d...

Jusqu'ici, le parcours de Becca Mancari avait été marqué par un premier album, Good Woman, dont le parti pris country-folk n'avait trouvé que peu de résonance de ce côté-ci de l'Atlantique. Avec The Greatest Part, elle change son fusil d'épaule, donnant à ses confessions des contours plus indie-rock. Basée à Nashville, membre du trio Bermuda Triangle, Mancari évoque notamment son enfance. Celle d'une fille gay, élevée dans une famille chrétienne fondamentaliste. Cette blessure, la musicienne la raconte avec pudeur, mais sans faux-fuyant -de The Hunter, qui évoque les courriers de menace reçus à la maison familiale, à The Forgiveness sur la possibilité de pardonner pour avancer. Touchant.