"The Melodic Blue"

Sur les radars rap depuis un moment, Baby Keem franchit le cap du premier album. Avant cela, une paire de mixtapes, un mini-hit ( Orange Soda) et une série de boulots en tan...

Sur les radars rap depuis un moment, Baby Keem franchit le cap du premier album. Avant cela, une paire de mixtapes, un mini-hit ( Orange Soda) et une série de boulots en tant que producteur (pour Schoolboy Q, Jay Rock ou la BO de Black Panther) ont idéalement préparé le terrain. Sans compter les liens familiaux avec Kendrick Lamar, d'abord supposés, aujourd'hui avérés: cousins, ils se retrouvent sur le premier single de l'album, au titre explicite, Family Ties. Cette proximité (ce népotisme, glisseront certains) aurait pu peser sur The Melodic Blue, truffé d'invités 4 étoiles (Travis Scott, Rosalía, James Blake, etc.). Baby Keem dégoupille cependant toute pression, avec un disque dont le but (et sa principale limite) est de se faire plaisir, changeant régulièrement d'angle d'attaque, de la trap mélodique ( Gorgeous) au r'n'b ( 16).