Comment et pourquoi une star hollywoodienne synonyme de liberté, de glamour et de sensualité débridée s'installe au sein de la plus terrible dictature en son temps d'Europe? Un pays à la main de militaires et de conservateurs ultra-catholiques. En 1953, juste avant son 33e a...

Comment et pourquoi une star hollywoodienne synonyme de liberté, de glamour et de sensualité débridée s'installe au sein de la plus terrible dictature en son temps d'Europe? Un pays à la main de militaires et de conservateurs ultra-catholiques. En 1953, juste avant son 33e anniversaire, Ava Gardner quitte les États-Unis pour de bon et part vivre en Espagne. Elle y passera quinze ans à l'écart du monde libre. Sous-titré Les années espagnoles de la comtesse aux pieds nus, Ava Gardner, la gitane d'Hollywood retrace le parcours de celle qui a incarné la femme fatale de l'après-guerre. Depuis son enfance rurale dans le Sud et des années écrasantes de pauvreté jusqu'à son décès d'une pneumonie à Londres en 1990. Si la comédienne américaine a donné très peu d'interviews, elle s'est longuement racontée dans ses mémoires. Sergio Mondelo raconte ici Ava Gardner et ses hommes. L'acteur Mickey Rooney qu'elle épouse à 19 ans, le clarinettiste et chef d'orchestre Artie Shaw, le roi des crooners Frank Sinatra ou encore les matadors qui rythmeront ses années espagnoles endiablées. Ce docu raconte la femme plus encore que l'actrice. Avec ses fêlures et ses zones d'ombre. Un diamant brut de Caroline du Nord qui a souvent fait passer ses amours avant ses obligations professionnelles et a profité des largesses accordées par la dictature.