Il fallait l'oser. Un film de Jason Bourne... sans Jason Bourne! Un peu comme si le nouveau James Bond avait pour héros l'agent 009, au patronyme inconnu, et que Bond n'apparaissait qu'à travers quelques allusions dans les dialogues et une photo sur un écran d'ordinateur. Parce que Matt Damon a suivi son réalisateur Paul Greengrass quand celui-ci a pris la porte, refusant de mettre en scène le nouvel épisode de la saga, il a fallu tenter le subterfuge, et engager Jeremy Renner pour mener une sorte de "reboot" pas forcément convaincant ( lire la critique page 30)... ...