Béraud Marie-Laure: joli brin de fille lyonnaise rencontrée à la fin des années 80, auteur de 3 albums, avec laquelle Arno habite dans une maison de Molenbeek dans les années 90, y élevant leurs 2 enfants. Béraud, aujourd'hui séparée d'Arno, a écrit le texte de Lundi on reste au lit sur le nouvel album.
...

Béraud Marie-Laure: joli brin de fille lyonnaise rencontrée à la fin des années 80, auteur de 3 albums, avec laquelle Arno habite dans une maison de Molenbeek dans les années 90, y élevant leurs 2 enfants. Béraud, aujourd'hui séparée d'Arno, a écrit le texte de Lundi on reste au lit sur le nouvel album. Decoutere Paul: le guitariste-comparse des débuts avec lequel Arno bourlingue entre 1972 et 1980, dans Freckle Face (voir ci-dessous), puis dans Tjens Couter qui engendre le futur TC Matic. " Paul ne voulait pas expérimenter, moi bien, c'est pour cela qu'il a quitté TC Matic", dixit Arno. Expressions courantes: " J'ai deux trous dans le nez", "Ma musique, c'est une larme et un sourire", "Je suis lesbienne et en bonne santé", "Potferdom", "Dans le temps", "Une vache donne du lait pas du Champagne", "Je suis ouvert comme une vieille pute", "Ça colle encore comme un drap mouillé sur mon corps". Plus rare: " La peau de mon zizi, c'est comme un schlurf". Freckle Face: en 1972, le premier groupe d'Arno fait un LP de blues-rock rauque marqué par les Mississipiens primitifs. Jamais réédité en CD, le vinyle original tutoie les 250 euros. Hastry John: " On a été le premier groupe rock à jouer à l'ICP, en 1980", dixit Arno, grand amateur des studios ixellois fondés par l'Américain Hastry, ex-guitariste dans les métalleux belges de Downtrip. Arno y a enregistré Brussld à l'été 2009. Les ex: trois musiciens capitaux ont marqué la carrière d'Arno. Jean-Marie Aerts (1980-1994), Geoffrey Burton (1994-2007) et Ad Cominotto (1990-1999) ont profilé le son d'Arno, amenant aussi leur talent de compositeur et leur présence scénique. L'argent n'a pas été le moindre des motifs récurrents de la séparation (voir Prieur). Mondino Jean-Baptiste: si Arno n'aime guère l'un des portraits couleurs réalisé par JBM pour la pochette intérieure de French Bazaar (2004) - on l'y voit regarder l'air penseur une chaussure de femme -, il apprécie le travail photographique de Mondino pour le disque en question, Arno à la Française (1995) et Charles Ernest (2002). Piccoli Michel: rencontre qui impressionne le petit Arno embauché par le grand acteur français dans son Alors voilàsorti en 1997. Prieur Cyril: devient le manager d'Arno il y a 20 ans. S'occupe davantage de la gestion financière et stratégique de sa carrière que de ses choix artistiques. Arno l'envoie au front quand il ne veut pas discuter, en particulier d'argent. " Cyril chieur" est le surnom affectueux donné par les (ex) musicos d'Arno à ce Français, manager et compagnon perso de Patricia Kaas. Willems Danny: doté d'un rire profond comme le lien l'unissant à Arno depuis l'adolescence à la Mer du Nord, Danny est un photographe originaire de Blankenberge. Ce côtier sympathique, qui fera aussi carrière dans la pub, commence à prendre des images d'Arno dès 1972 et ce jusqu'à aujourd'hui, pratiquement sans interruption. Eclairagiste de TC Matic, il participe ainsi aux tournées européennes du groupe, ce qui accroît sa collection d'Arno chanteur, performeur, rêveur, fumeur, rieur, poseur, hâbleur, et, comme il se doit, éminemment photogénique. Le travail de Danny (voir pages 20-21) fait l'objet d'un très joli livre ( Life To The Beat chez Naïve) incorporé dans le coffret spécial vinyle de Brussld. Ph.C.