"Paraffin"

Voilà un disque de rap qui ne risque pas de faire exploser les chiffres de streaming. Pas de recherche effrénée du "mème" ici, ou du gimmick qui fera mouche chez le...

Voilà un disque de rap qui ne risque pas de faire exploser les chiffres de streaming. Pas de recherche effrénée du "mème" ici, ou du gimmick qui fera mouche chez les kids. Duo originaire de New York, Armand Hammer fait dans ce qu'on avait coutume d'appeler jadis le "rap indépendant". Formé par billy woods et Elucid, le duo conçoit un hip-hop à fleur de bitume, bruyant et abrasif. C'est plus que jamais le cas sur leur nouveau Paraffin, disque dense et touffu, qui ne relâche que rarement son étreinte, rappelant ici et là l'intrépidité d'un groupe comme Cannibal Ox. Sombre et volontiers dissonant ( If He Holla), il donne à voir la face la plus pourrie du rêve US (" you don't work, you don't eat", sur No Days Off), avec autant de panache (les cuivres de Dettol) que de férocité.