"Le nouvel album -With Us Until You're Dead - est le premier qui sort chez nous, en Angleterre, depuis onze ans. C'est bizarre de lire les reviews en anglais, de voir que Mojo nous a décroché un quatre étoiles. Quand Londinium , notre premier disque, est paru en 1996, le magazine Select a publié un papier sur les "dix raisons pour lesquelles on peut haïr Archive "." Darius Keeler, 41 ans et fondateur de la formation en 1994 avec Danny Griffiths, rigole. Mais sans pouvoir occulter totalement un certain désarroi, aujourd'hui en voie de gu...

"Le nouvel album -With Us Until You're Dead - est le premier qui sort chez nous, en Angleterre, depuis onze ans. C'est bizarre de lire les reviews en anglais, de voir que Mojo nous a décroché un quatre étoiles. Quand Londinium , notre premier disque, est paru en 1996, le magazine Select a publié un papier sur les "dix raisons pour lesquelles on peut haïr Archive "." Darius Keeler, 41 ans et fondateur de la formation en 1994 avec Danny Griffiths, rigole. Mais sans pouvoir occulter totalement un certain désarroi, aujourd'hui en voie de guérison: " Les Anglais ont longtemps considéré Archive comme un groupe proche de la prétention, mais quand j'ai vu il n'y a pas si longtemps 1000 personnes devenir dingues lors d'un de nos concerts à Londres, je me suis dit que les choses allaient changer." Vedette en France et en Belgique, star en Grèce et en Pologne -" on y a été incroyablement poussé par un DJ célèbre"-, Archive est dans une curieuse position dépassant les contingences géographiques. Sans doute parce que sa discographie -neuf albums avec le dernier- est à l'image de ses incessants changements de personnel: mouvante, éclatée, volontairement borderline sur des styles aussi éclatés que le trip hop -la marque des débuts-, l'electronica, voire même des relents de prog rock. Darius Keeler: " Une grande partie du prog puait (sic) mais un groupe comme King Crimson sonnait de fabuleuse manière, et Pink Floyd écrivait de grandes chansons, ce qui n'est pas le cas d'Emerson, Lake & Palmer. Le prog revient un peu à la mode en Angleterre grâce au Math Rock(1)." Keeler est évidemment trop jeune pour avoir connu le genre en temps réel: gamin, il flashe sur Dennis Brain, virtuose du cor français dans son interprétation de Mozart. Assez curieusement, Pollard Berrier, 33 ans, l'un des quatre (...) vocalistes de l'actuelle version du groupe, présent à l'entretien, a lui aussi été nourri du même Mozart et de Ludwig Van en grandissant dans le Colorado. Keeler et Berrier présentent un autre point commun avec le troisième larron Danny Griffiths: l'expérimentation du désastre amoureux. " Ce sont bien les chansons d'amour qui noyautent With Us Until You're Dead, avec le désir d'expérimenter, de jouer avec un orchestre, de trafiquer les sons." L'album, intense et mélodique, dissipe les préjugés attachés à Archive: dans l'impressionnant Violently ou a contrario, la mélopée apaisée de Silent, il est clair que le groupe est mieux placé comme héritier du Floyd que, disons, Radiohead. Tout cela grâce aux désillusions amoureuses... Pollard Berrier: " Extrêmement peu de gens ne sont pas affectés par l'amour qui nous ramène inévitablement à notre animalité. Et puis même Hitler avait une copine (rires)." (1) GENRE INDÉ EXPÉRIMENTAL NÉ DANS LES ANNÉES 90, INFLUENCÉ PAR KING CRIMSON ET LES MINIMALISTES AMÉRICAINS. ARCHIVE, WITH US UNTIL YOU'RE DEAD DISTRIBUÉ PAR V2 RECORDS, EN CONCERT LE 13 NOVEMBRE À FOREST NATIONAL, WWW.LIVENATION.BE PHILIPPE CORNET