Paris XXe, jeudi 11 décembre 2014. Vingt-cinq bouteilles de Heineken, la plupart mortes de soif, garnissent la table basse. Et le frigo a encore de la ressource. Si un film saisissait l'ambiance supposée rock d'un groupe en tournée, cette loge aurait ses chances. Divans ayant déjà regardé plusieurs générations de culs, murs graffités, toilettes peu intimes, et ce bruit musical qui s'immisce dans les conversations enfumées. Normal, on est à moins de dix mètres de la scène de La Maroquinerie -où une première partie s'excite-, club du vieux Belleville-Ménilmontant désormais habité par les peuplades hipsteuses. Mais ce n'est pas uniquement ce profil-là qui caractérise les 500 personnes au concert complet d'Applause.
...