Film de guerre de Francis Coppola. Avec Marlon Brando, Martin Sheen, Robert Duvall. 2001.
...

Film de guerre de Francis Coppola. Avec Marlon Brando, Martin Sheen, Robert Duvall. 2001. 10 "I love the smell of napalm in the morning..." Prononcée par le lieutenant-colonel Bill Kilgore (Robert Duvall), la phrase est une des répliques les plus fameuses de l'Histoire du cinéma. Elle fait partie des moments forts d'Apocalypse Now, avec la charge des hélicoptères sur La Chevauchée des Walkyries de Wagner et le dialogue dans les ténèbres du capitaine Willard (Martin Sheen) avec le mystérieux colonel Kurtz (Marlon Brando). Sorti en 1979 après un tournage épique, Palme d'Or au Festival de Cannes, le film fou de Francis Coppola est un chef-d'oeuvre absolu. Cette plongée dans la guerre du Viêt Nam nous fait épouser la quête d'un militaire en mission pour retrouver un officier disparu, dont on dit qu'il s'est créé une armée personnelle et qu'il fait sa propre guerre avec une cruauté extrême. Son réalisateur avait dû en limiter la durée à un (relativement) sage 2 h 21, considérations commerciales obligent. Mais en 2001, Coppola en sortait une version rallongée de 53 minutes, intitulée Apocalypse Now Redux. C'est ce montage définitif que programme ce soir Arte, avec dans la foulée (à 0.10) le formidable documentaire de 1991 Au coeur des ténèbres, l'apocalypse d'un metteur en scène. Coréalisée par George Hickenlooper, Fax Bahr et l'épouse du cinéaste Eleanor Coppola, cette chronique d'un tournage hallucinant s'alimente notamment d'images du journal filmé tenu par cette dernière. Rien n'en est absent, même l'épisode très discuté de l'accident cardiaque qui frappa Martin Sheen en pleine prise, la gueulante de Coppola pour avoir "ses" hélicos envoyés par l'armée philippine dans de vrais combats, ou le sacré moment qui vit Dennis Hopper rejoindre le film pour un cachet à base de cocaïne... Un docu à ne pas manquer, après avoir vécu ou revécu l'expérience d'un des films les plus extraordinaires jamais réalisés. L.D.