En 1972, après avoir aligné onze numéro 1 consécutifs dans les charts soul et r'n'b, Aretha Franklin décide de consacrer un album au gospel qui avait bercé s...

En 1972, après avoir aligné onze numéro 1 consécutifs dans les charts soul et r'n'b, Aretha Franklin décide de consacrer un album au gospel qui avait bercé son enfance -son père était un révérend baptiste. Et d'investir pour deux soirs une église de Watts, à Los Angeles, afin d'enregistrer ce qui deviendra Amazing Grace. Sydney Pollack avait été engagé pour filmer l'événement, ces images, restées inédites en raison de problèmes techniques, composent aujourd'hui ce document d'Alan Elliott, où la voix et la grâce de la "reine de la soul" subjuguent l'assistance (où l'on reconnaît Mick Jagger et Charlie Watts), gagnée par une ferveur et un enthousiasme hautement communicatifs. Un pur enchantement.