"Sound Wheel"

Moitié de The Kills (elle a la date de leur premier concert, le 14 février 2002, tatouée sur la main gauche), Alison Mosshart est aussi la chanteuse du supergroupe The Dead Weather fondé par Jack White. C'est sur le label de ce dernier, Third Man Records, qu'elle présente aujourd'hui son premier album solo. Quasiment dépourvu de musique, Sound Whee...

Moitié de The Kills (elle a la date de leur premier concert, le 14 février 2002, tatouée sur la main gauche), Alison Mosshart est aussi la chanteuse du supergroupe The Dead Weather fondé par Jack White. C'est sur le label de ce dernier, Third Man Records, qu'elle présente aujourd'hui son premier album solo. Quasiment dépourvu de musique, Sound Wheel est un disque surprenant. Il accompagne en fait la sortie de son livre Car Ma. Un recueil de peintures, de photographies, de poèmes et de nouvelles. Coincée à certains moments de son écriture, Mosshart s'est mise à les lire à haute voix et à les enregistrer. L'outil est devenu une oeuvre en soi. " J'ai commencé à penser qu'il serait intéressant d'interpréter/enregistrer l'ensemble du livre, explique-t-elle dans un communiqué. Non pas de manière directe, mais plutôt comme une sculpture sonore de personnages, de voix et de découpages divers, sans règles." D'une durée de 52 minutes, composé de 47 pistes parfois seulement de quelques secondes, Sound Wheel est un disque de spoken word. Il parle de l'Amérique, de voitures, de rock'n'roll, d'amour, de Donald Trump... Austère, nécessitant forcément une certaine maîtrise de l'anglais, Sound Wheel est loin de ce à quoi la fiévreuse rockeuse nous a habitués mais ne se limite pas non plus à VV (son petit nom) en train de réciter de la poésie. Elle y joue avec les ambiances parfois étranges, glisse même deux morceaux dépouillés et plutôt réussis ( High Performance, Returning the Screw). Les Kills planchent actuellement sur un nouvel album, viennent d'écrire des chansons et ont même déjà enregistré des démos. À défaut de scotcher l'auditeur, Sound Wheel permettra aux fans de combler l'attente.