Ils sont succulents, et personnels aussi, les films de Bruno Podalydès. Le frère barbu de Denys (son interprète fétiche) n'a pas son pareil pour développer un humour tout fait de décalages, d'une pincée d'...

Ils sont succulents, et personnels aussi, les films de Bruno Podalydès. Le frère barbu de Denys (son interprète fétiche) n'a pas son pareil pour développer un humour tout fait de décalages, d'une pincée d'absurde mais aussi de profondeur humaine affleurant ça et là, discrètement. Le réalisateur de Comme un avion et du Mystère de la chambre jaune -son plus gros succès- nous propose ici de suivre les péripéties entourant les funérailles d'une certaine Berthe, une grand-mère qu'avait un peu oubliée Armand (Denys Podalydès), pharmacien de province à la vie sentimentale assez compliquée. Comment va-t-on dire adieu à mémé, en la mettant en terre ou en l'incinérant ? Une question parmi d'autres, pour un film au déroulement capricieux, et au charme doux-amer, d'une séduction indicible. Le rire est au rendez-vous, mais aussi quelques larmes. Du beau cinéma, généreux, lumineux. Et admirablement joué par des acteurs complices.