Dans la droite lignée de Trepalium, Arte continue son exploration du futur en série(s) avec Ad Vitam. Dans une société qui prône la régénération ...

Dans la droite lignée de Trepalium, Arte continue son exploration du futur en série(s) avec Ad Vitam. Dans une société qui prône la régénération cellulaire et la vie éternelle, un flic de 120 ans mène l'enquête autour d'un suicide collectif de mineurs. Créée et réalisée par Thomas Cailley ( Les Combattants), Ad Vitam est une quête sensorielle, spirituelle et psychologique. Les excellents Yvan Attal et Garance Marillier (la révélation de Grave), forment un duo de choc, animé par la volonté de transmettre et un fort sentiment de révolte. La série, visuellement superbe, a illuminé la compétition officielle et donné un bon coup de fouet à la science-fiction française (Meilleure série française).