Les kilomètres de remakes et de suites barbantes ( Borderlands 3, Watch Dogs Legion, Gears of War 5...) dévoilés au dernier E3 de Los Angeles prouvent que le gaming mainstream fuit la nouveauté et le risque. Moins attendu que le remake de Final Fantasy VII, A Plague Tale: Innocence résonne donc comme une heureuse première. Ce jeu d'infiltration cerné par les rats, la peste et l'Inquisition brille en effet comme une pro...