Fut un temps pas si lointain où un certain Sufjan Stevens, petit prince indé au génie quasi visionnaire, nourrissait le projet fou, avorté depuis, de rendre compte de ce grand corps insaisissable qu'est l'Amérique en consacrant un disque à chacun de ses Etats. Si David Simon cultive des affinités musicales légèrement plus roots que celui-là, il n'en dresse pas moins depuis quelques années, à sa manière toute réaliste, un état des lieux sans appel du pays de l'Oncle Sam à travers le portrait minutieux de quelques-unes de ses cités tristement emblématiques: Baltimore hier avec ses séries The Corner et The Wire, La Nouvelle-Orléans aujourd'hui par le biais de Treme.
...