Viser la rencontre entre Blade Runner et L'Armée des 12 singes sur fond de fable écolo qui convoque tant le cinéma de Denis Villeneuve que celui de Christopher No...

Viser la rencontre entre Blade Runner et L'Armée des 12 singes sur fond de fable écolo qui convoque tant le cinéma de Denis Villeneuve que celui de Christopher Nolan: ça fait sans doute un peu beaucoup pour un seul petit film australien fauché, quasiment amateur, adepte d'un lyrisme du pauvre très premier degré. Énième variation sur le thème du voyage dans le temps destiné à sauver le monde, 2067 n'a jamais le tiers du quart des moyens de ses ambitions. En déficit patent de personnalité, dominé par les sentiments baveux, le film noie une ou deux bonnes idées scénaristiques sous un déluge de maladresses et d'incohérences qui contaminent aussi bien le jeu que la mise en scène. Aucun supplément Blu-ray.