(1) De Jacques Perrin et Jacques Cluzaud. 1 h 39. Dist: Melimedias.
...

(1) De Jacques Perrin et Jacques Cluzaud. 1 h 39. Dist: Melimedias. (2) De Jean-Jacques et François Mantello. 1 h 19. Dist: Dutch Filmworks. Voici déjà 55 ans (!) que Louis Malle et le Commandant Cousteau plongeaient un public ébahi dans Le Monde du silence, premier grand documentaire sous-marin auquel fut illico attribuée -en toute logique- la... Palme d'Or au festival de Cannes. Les interrogations actuelles sur les dangers du réchauffement climatique et ceux menaçant gravement la faune marine ont relancé l'intérêt des réalisateurs pour le domaine marin, ses infinies beautés, son incontestable cinégénie, et les aspects mystérieux que conservent jusqu'à nos jours les profondeurs aquatiques. Produit et coréalisé par Jacques Perrin, dont l'intérêt pour le cinéma de nature et animalier n'est plus un secret pour personne, Océans est le dernier en date des grands documentaires marins. Fruit d'années de repérage et de tournage à travers la planète, il célèbre un univers aussi précieux et splendide que gravement mis en péril. Observés sous l'eau mais aussi en surface et même du haut du ciel, les océans y offrent matière à une inépuisable admiration, mais se prêtent aussi et (malheureusement) de manière idéale à la réflexion écologique qu'entend propager Perrin. Lequel apparaît en grand-père invitant son petit-fils, et à travers lui la nouvelle génération, à prendre conscience des dégâts déjà faits par l'Homme et du risque imminent d'en causer de plus graves encore. L'édition spéciale contient tout à la fois la version DVD et la Blu-ray, se prêtant mieux à explorer l'interactivité poussée avec insertion possible de fiches d'informations sur les espèces (un complément bien utile) et visualisation des lieux de tournage. S'y ajoutent des bonus plus traditionnels, tels un commentaire audio éclairant, des scènes coupées, un making of et l'"anatomie" d'une séquence particulièrement frappante. Cette dernière montrant comment certaines techniques digitales permettent d'évoquer des scènes cruelles et scandaleuses sans devoir (ce serait un comble) sacrifier réellement certains animaux. Voyage sous les mers 3D est parrainé par Jean-Michel Cousteau, le digne héritier du défunt Commandant. Sept années de tournage et plus de 1500 heures de plongée ont été nécessaires à la réalisation de ce documentaire riche en images magnifiques. Le coffret contient aussi la version 2D, et c'est heureux tant la vision en relief reste modérément convaincante. Accompagnés de commentaires dits par l'actrice Marion Cotillard, nous y sillonnons le monde sous-marin sur les traces d'une tortue de mer. Un voyage qui plaira sans doute beaucoup aux plus jeunes spectateurs, car on y trouve du spectacle, de l'humour, des sensations. Un périple qui célèbre avec émotion des réalités peut-être déjà disparues (on pense à certains paysages de la grande barrière de corail australienne) à l'heure où nous chaussons nos lunettes spéciales... Tout comme le documentaire humain ne peut décemment éviter, aujourd'hui, une perspective sociale critique, celui abordant la nature et les animaux ne saurait ignorer les ravages subis par la biodiversité. l Louis Danvers