"Comme dit Vuillemin, on peut rire de tout, du moment que c'est drôle." Cinq ans déjà que le dessinateur Yan Lindingre a pris les rennes de Fluide Glacial, "le magazine d'umour et bandessinées" fondé en 1975 par Gotlib, et qu'il tente d'en garder le cap. Un humour clairement plus adulte que dans les Spirou, Tintin et Pilote de l'époque, mais aussi (un peu) moins pipi-caca ou provoc que ne l'étaient Hara-Kiri ou L'Écho des Savanes, et continuellement obligé de se réinventer pour perdurer. Et si les plus de 100.000 exemplaires vendus chaque mois de la grande époque sont loin, les ventes sont aujourd'hui stabilisées. "On tourne autour des 40.000 exemplaires par mois, avec des pics à 60.000 en été, dont environ 18.000 abonnés, résume ainsi Lindingre, mais surtout, nous avons une économie sur deux jambes, l'une via le magazine, l'autre via nos albums qui, eux, ont enfin retrouvé une place dans les librairies. Fluide, c'est un catalogue de plus de 400 titres mais on n'en trouvait plus aucun! Avec Bamboo, on a recommencé à vendre des bouquins."
...