Un cow-boy à Paris: Lucky Luke met les voiles

22/11/18 à 12:26 - Mise à jour à 23/11/18 à 16:14
Du Le Vif/L'Express du 15/11/18

Pour son 80e album, l'homme qui tire plus vite que son ombre embarque pour Paris et sort de sa zone de confort. Une bonne idée et un déracinement bien dans l'esprit de Goscinny.

Incroyable mais vrai: en 79 albums, toutes franchises confondues (de la série mère créée par Morris dès 1946 à ses multiples reprises, en passant par Rantanplan ou Kid Lucky), le cow-boy le plus célèbre de la bande dessinée n'avait jamais quitté le plancher des vaches et le continent américain. Une véritable exception dans les séries franco-belges traditionnelles ou familiales, surtout nées dans ce temps-là, et surtout dans les scénarios façonnés par Goscinny, un orfèvre en matière d'exil et de déracinements rigolos.
...

Vous souhaitez continuer à nous lire?

Lisez 3 articles gratuits par mois

Je m'enregistre Je suis déjà enregistré
ou

Les abonnés du Vif/l'Express bénéficient d'un accès illimité à tous les articles sur LeVif.be

Je prends un abonnement Je suis déjà abonné

Nos partenaires