Avec Nue (lire la critique), Jean-Philippe Toussaint, 55 ans, signe le quatrième et dernier opus retraçant la vie de Marie Madeleine Marguerite de Montalte, styliste de haute couture et compagne du narrateur de l'histoire. Le premier volet, intitulé Faire l'amour, était paru en 2002. Nue marque ainsi d'un point final cette tétralogie décrivant l'histoire d'amour du couple au fil des saisons.

Le quatrième mur (Grasset) de Sorj Chalandon, Petites scènes capitales (Albin Michel) de Sylvie Germain, Au revoir là-haut (Albin-Michel) de Pierre Lemaître, Palladium (Stock) de Boris Razon, Le cas Eduard Einstein (Flammarion) de Laurent Seksik, L'échange des princesses (Seuil) de Chantal Thomas, L'invention de nos vies (Grasset) de Karine Tuil et Arden (Gallimard), le premier roman de Frédéric Verger font également partie des neufs romans en lice pour le prestigieux prix Goncourt.

La première sélection des jurés était parue le 6 septembre et comportait 15 romans. Le jury se réunira à nouveau le 29 octobre prochain pour définir sa troisième et dernière sélection avant la proclamation qui aura lieu le 4 novembre au restaurant parisien Drouant.

L'Académie Goncourt, présidée par Edmonde Charles-Roux, avait attribué le prix Goncourt 2012 à Jérôme Ferrari pour son roman Le sermon sur la chute de Rome (Actes Sud).

Avec Nue (lire la critique), Jean-Philippe Toussaint, 55 ans, signe le quatrième et dernier opus retraçant la vie de Marie Madeleine Marguerite de Montalte, styliste de haute couture et compagne du narrateur de l'histoire. Le premier volet, intitulé Faire l'amour, était paru en 2002. Nue marque ainsi d'un point final cette tétralogie décrivant l'histoire d'amour du couple au fil des saisons.Le quatrième mur (Grasset) de Sorj Chalandon, Petites scènes capitales (Albin Michel) de Sylvie Germain, Au revoir là-haut (Albin-Michel) de Pierre Lemaître, Palladium (Stock) de Boris Razon, Le cas Eduard Einstein (Flammarion) de Laurent Seksik, L'échange des princesses (Seuil) de Chantal Thomas, L'invention de nos vies (Grasset) de Karine Tuil et Arden (Gallimard), le premier roman de Frédéric Verger font également partie des neufs romans en lice pour le prestigieux prix Goncourt.La première sélection des jurés était parue le 6 septembre et comportait 15 romans. Le jury se réunira à nouveau le 29 octobre prochain pour définir sa troisième et dernière sélection avant la proclamation qui aura lieu le 4 novembre au restaurant parisien Drouant.L'Académie Goncourt, présidée par Edmonde Charles-Roux, avait attribué le prix Goncourt 2012 à Jérôme Ferrari pour son roman Le sermon sur la chute de Rome (Actes Sud).