Le bourgmestre de Louvain-la-Neuve Jean-Luc Roland, le chef de corps de la police Maurice Leveque et la commissaire Vinciane Bertrand ont informé mercredi, lors d'une réunion de crise, Nick Rodwell, l'administrateur délégué de Moulinsart, des risques et des dangers que pouvaient faire courir l'exposition au personnel du Musée et à la population de Louvain-la-Neuve.

"Il était inconcevable pour moi de prendre le moindre risque avec le personnel et les riverains", affirme Nick Rodwell. "Le Musée Hergé n'est pas là pour attiser le feu. (...) On va laisser passer quelques jours de réflexion pour réfléchir et voir ensuite (...) s'il est possible ou non de trouver une solution tout à fait sûre pour tout le monde."

Le bourgmestre de Louvain-la-Neuve Jean-Luc Roland, le chef de corps de la police Maurice Leveque et la commissaire Vinciane Bertrand ont informé mercredi, lors d'une réunion de crise, Nick Rodwell, l'administrateur délégué de Moulinsart, des risques et des dangers que pouvaient faire courir l'exposition au personnel du Musée et à la population de Louvain-la-Neuve. "Il était inconcevable pour moi de prendre le moindre risque avec le personnel et les riverains", affirme Nick Rodwell. "Le Musée Hergé n'est pas là pour attiser le feu. (...) On va laisser passer quelques jours de réflexion pour réfléchir et voir ensuite (...) s'il est possible ou non de trouver une solution tout à fait sûre pour tout le monde."