Deux maisons d'édition chinoises ont traduit par erreur puis mis en vente une version érotique des contes des frères Grimm, avant de retirer des librairies ces histoires très libertines, a rapporté mardi la presse.

Les deux éditeurs, China Friendship Publishing Company et China Media Time, ont pris comme base de traduction une libre adaptation des contes par un duo d'auteurs japonais publiant sous le nom de Kiryu Misao. "Nous n'arrivions pas à trouver l'édition originale allemande des contes de Grimm, alors nous nous sommes servis d'une édition japonaise", a expliqué au journal Global Times un responsable de China Media Time, identifié sous le nom de M. Yuan.

Dans cette édition revue et adaptée pour un public adulte, Blanche-Neige se transforme en nymphomane et a, on s'en doute, des relations sexuelles avec son père et les sept nains. A sa mort, un prince nécrophile tombe amoureux de son cadavre.

"Le livre n'était pas destiné à des enfants, mais il a été placé dans les rayonnages de la littérature enfantine, nous avons donc demandé son retrait", a déclaré M. Yuan.

Focus.be, avec Belga

Deux maisons d'édition chinoises ont traduit par erreur puis mis en vente une version érotique des contes des frères Grimm, avant de retirer des librairies ces histoires très libertines, a rapporté mardi la presse. Les deux éditeurs, China Friendship Publishing Company et China Media Time, ont pris comme base de traduction une libre adaptation des contes par un duo d'auteurs japonais publiant sous le nom de Kiryu Misao. "Nous n'arrivions pas à trouver l'édition originale allemande des contes de Grimm, alors nous nous sommes servis d'une édition japonaise", a expliqué au journal Global Times un responsable de China Media Time, identifié sous le nom de M. Yuan. Dans cette édition revue et adaptée pour un public adulte, Blanche-Neige se transforme en nymphomane et a, on s'en doute, des relations sexuelles avec son père et les sept nains. A sa mort, un prince nécrophile tombe amoureux de son cadavre. "Le livre n'était pas destiné à des enfants, mais il a été placé dans les rayonnages de la littérature enfantine, nous avons donc demandé son retrait", a déclaré M. Yuan. Focus.be, avec Belga