Dans son dernier opus, mikaël ross célèbre à sa manière le bicentenaire de la naissance du grand compositeur allemand.

Antoine Maillard frappe fort dès son premier album. Son hommage aux teenage horror movies est une merveille d'angoisse et de nuances de gris.