Il a fallu encaisser le coup puis innover, en privilégiant la vente en ligne, en tissant des liens singuliers avec les clients, en prônant le local et l'humour par réseaux sociaux interposés. Les acteurs belges de la mode se sont mobilisés, dans les deux langues. L'union fait la force, voilà peut-être une leçon de cette crise.

Le monde des livres ne pourra rester le même après deux mois de coma: la réduction structurelle de la production est devenue inévitable. Avec le risque de pénaliser d'abord les petits éditeurs et les livres "difficiles". Les libraires, eux, s'adapteront.

Les Etats-Unis ont perdu de leur crédibilité dans la crise sanitaire. Et la Chine n'en a peut-être pas gagné autant qu'elle l'espérait. Une période d'instabilité mondiale s'ouvre dont l'Europe, si elle est divisée, risque de faire les frais.

Pour les sociologues Vincent de Gaulejac et Isabelle Seret, l'après-crise du corona présentera des similitudes avec l'après-attentats des années 2015-2016. Ils croisent les doigts pour que les mêmes erreurs ne soient pas commises et que l'on ne fasse pas l'impasse sur ce que nous voulons vivre ensemble. Sachant que la société sera très "paradoxante".

L'impact de la crise du coronavirus sur nos habitudes de voyage dépasse largement, selon les experts, la limitation de nos déplacements et la popularité grandissante des " staycations ".

Pour mener une vie saine et heureuse, nombreux étaient ceux à miser sur un corps musclé et entretenu. La situation infléchira-t-elle cette obsession? Il est encore tôt pour le dire, explique la philosophe Isabelle Queval.