ANA DIAZ

Ana Diaz, jeune chanteuse bruxelloise d'origine espagnole, nous fait voyager dans son univers. La jeune femme n'ignore pas ses origines et est influencée par cette culture ibérique, notamment par le flamenco, qui a baigné son enfance. Aujourd'hui, le hip-hop et d'autres styles plus électroniques sont venus enrichir son travail et son inspiration.

Elle a sorti son premier single "Lost Friends" en mai 2019, qui était suivi d'un deuxième single intitulé "BB" en juin 2019. Son premier EP, "REC_01" (3 juillet 2019), est le premier volet d'un triptyque, sorti en septembre 2019. L'ensemble est entièrement composé par Iliona, une jeune beatmakeuse et chanteuse bruxelloise qui accompagne également Ana sur scène en tant que choriste et DJ.

YSEULT

L'un des retours les plus fracassants de la scène pop francophone actuelle ? C'est celui d'Yseult, 24 ans. Une voix en or massif et un mental en acier. Une combattante qu'on avait quittée en 2015 et que l'on a retrouvée il y a quelques mois avec "Rien à Prouver". Un vibrant manifeste d'empowerment qui règle ses comptes et brille par sa résilience. Sa musique, est nourrie de variété, d'indie rock, de psychédélique, de pop et de trap. Étonnant, épuré, efficace.

En octobre arrive l'EP Noir, dont les beats addictifs servent des textes toujours bruts de décoffrage. L'amour, le passé, l'indépendance: c'est ce qu'Yseult a envie de chanter, et c'est ce qu'on entendra dans son premier album à venir. "Tout est noir dans ma vie", chante-t-elle dans "Noir". Pourtant, c'est un avenir lumineux qui s'offre à Yseult, sourire contagieux et coiffure afro libre comme l'air. Qui l'aime, la suive.

Le 24/09 à partir de 19h30 au C12.

Infos : FiftyFifty Session

20x2 places