10 x 2 places pour la réouverture Kinograph : Première Monos

Dans ce qui ressemble à un camp de vacances isolé au sommet des montagnes colombiennes, des adolescents, tous armés, sont en réalité chargés de veiller à ce que Doctora, une otage américaine, reste en vie. Mais quand ils tuent accidentellement la vache prêtée par les paysans du coin, et que l'armée régulière se rapproche, l'heure n'est plus au jeu mais à la fuite dans la jungle...

5 codes J'ai perdu mon corps

Jérémy Clapin a obtenu une nomination bien méritée aux Oscars pour son premier long-métrage, après avoir remporté le Grand Prix de la Semaine de la Critique à Cannes et le Cristal du Meilleur Long-Métrage et le Prix du Public à Annecy! La main coupée d'un jeune homme traverse Paris et se souvient de la vie avec son corps. Le point culminant est la rencontre miraculeuse avec Gabrielle...J'ai perdu mon corps a remporté les Césars du Meilleur film d'animation et de meilleure musique originale. C'est une histoire d'amour inspirée du roman Happy Hand de Guillaume Laurant, co-scenariste permanent de Jean-Pierre Jeunet (Le Fabuleux Destin d'Amèlie Poulain)."Une merveille d'animation sensible." (Focus Vif)

Dans ce qui ressemble à un camp de vacances isolé au sommet des montagnes colombiennes, des adolescents, tous armés, sont en réalité chargés de veiller à ce que Doctora, une otage américaine, reste en vie. Mais quand ils tuent accidentellement la vache prêtée par les paysans du coin, et que l'armée régulière se rapproche, l'heure n'est plus au jeu mais à la fuite dans la jungle...Jérémy Clapin a obtenu une nomination bien méritée aux Oscars pour son premier long-métrage, après avoir remporté le Grand Prix de la Semaine de la Critique à Cannes et le Cristal du Meilleur Long-Métrage et le Prix du Public à Annecy! La main coupée d'un jeune homme traverse Paris et se souvient de la vie avec son corps. Le point culminant est la rencontre miraculeuse avec Gabrielle...J'ai perdu mon corps a remporté les Césars du Meilleur film d'animation et de meilleure musique originale. C'est une histoire d'amour inspirée du roman Happy Hand de Guillaume Laurant, co-scenariste permanent de Jean-Pierre Jeunet (Le Fabuleux Destin d'Amèlie Poulain)."Une merveille d'animation sensible." (Focus Vif)