CARAVAN PALACE

Le Festival des Libertés est de retour pour une 20e édition. C'est le groupe français d'électro-swing Caravan Palace qui ouvrira les festivités dans la grande salle du Théâtre National, le 21 octobre à 21 heures. Suivra jusqu'au 31 octobre une décade de docus, spectacles et débats interrogeant les grands thème...

Le Festival des Libertés est de retour pour une 20e édition. C'est le groupe français d'électro-swing Caravan Palace qui ouvrira les festivités dans la grande salle du Théâtre National, le 21 octobre à 21 heures. Suivra jusqu'au 31 octobre une décade de docus, spectacles et débats interrogeant les grands thèmes sociétaux actuels.Caravan Palace est cette formation française fascinante et irrésistiblement dansante. Son cocktail swinguant de jazz, électro, chant et high-tech électrise les foules depuis près de dix ans. Le groupe prend toujours le temps de produire des albums sophistiqués. Il puise son inspiration auprès d'une belle brochette d'artistes, de Django Reinhardt à Daft Punk, ce dont témoigne leur vibe unique sur scène. Un espace-temps de qualité, d'énergie, de décompression... Défoulement garanti ! Booster le corps, rien de tel pour provoquer l'éveil de l'esprit nécessaire à l'entame d'une nouvelle édition du Festival des Libertés.Kinograph, le cinéma installé au See U à Ixelles, et le podcast Transmission accueillent le 6 octobre à 19 heures 30 le critique Jean-Baptiste Thoret pour discuter de son ouvrage Michael Mann: Mirages du contemporain (Flammarion). Une rencontre qui suivra la projection du premier long métrage du réalisateur américain, Le Solitaire (Thief).