Le cinéma belge sera tout d'abord mis à l'honneur sur la RTBF, tant en radio qu'en télévision ou en digital lors du premier week-end de février. "La RTBF, l'un des partenaires les plus importants de l'Académie André Delvaux, a tout de suite accepté avec beaucoup d'enthousiasme de relever le défi et sera l'un des moteurs de ce week-end exceptionnel", a indiqué l'association.

L'Académie mettra ensuite l'accent sur les films sortis en 2020 et les rediffusera lors de séances spéciales dans des salles de cinéma partenaires, des salles de proximité et des centres culturels de Wallonie et de Bruxelles.

Les oeuvres sorties en 2020 et en 2021 concourront pour l'édition de 2022, a fait savoir l'organisateur. "Trop d'incertitudes pesaient, nous nous devions d'anticiper, nous souhaitions amener une proposition exceptionnelle qui tienne compte de la situation et qui respecte notre engagement: continuer à faire rayonner le cinéma belge", a justifié le président de l'Académie André Delvaux, Patrick Quinet.

Le cinéma belge sera tout d'abord mis à l'honneur sur la RTBF, tant en radio qu'en télévision ou en digital lors du premier week-end de février. "La RTBF, l'un des partenaires les plus importants de l'Académie André Delvaux, a tout de suite accepté avec beaucoup d'enthousiasme de relever le défi et sera l'un des moteurs de ce week-end exceptionnel", a indiqué l'association.L'Académie mettra ensuite l'accent sur les films sortis en 2020 et les rediffusera lors de séances spéciales dans des salles de cinéma partenaires, des salles de proximité et des centres culturels de Wallonie et de Bruxelles.Les oeuvres sorties en 2020 et en 2021 concourront pour l'édition de 2022, a fait savoir l'organisateur. "Trop d'incertitudes pesaient, nous nous devions d'anticiper, nous souhaitions amener une proposition exceptionnelle qui tienne compte de la situation et qui respecte notre engagement: continuer à faire rayonner le cinéma belge", a justifié le président de l'Académie André Delvaux, Patrick Quinet.