Plus de 70 courts et longs métrages seront proposés, dont neuf en avant-première. Si le festival propose de s'immerger dans la culture méditerranéenne, il met un point d'honneur à programmer des co-productions belgo-méditerranéennes. Il accueille chaque année plus de 10.000 festivaliers.

En avant-première, le film d'ouverture La Belle et la meute de Kaouther Ben Haniaet sur le parcours d'une femme violée et le documentaire sur les aspirations à la liberté de la jeunesse égyptienne Rester vivants de Pauline Beugnies (Belgique) illustreront la thématique de cette édition dédiée à la condition des femmes et à leurs combats.

Afin de marquer le début des 50 ans de l'immigration tunisienne en Belgique, le festival a sélectionné une série de films sur l'histoire du pays et son visage contemporain.

Le jury officiel constitué de cinq femmes de la profession (Marianne Khoury, Hind Meddeb, Sophie Artus, Stéphanie Crayencour et Anne Paulicevich) décernera un Grand Prix d'une valeur de 8.000 euros. Les prix de la critique, du public, Cinéeuropa et du jury jeune viendront également récompenser les films en compétition internationale.

Plus de 70 courts et longs métrages seront proposés, dont neuf en avant-première. Si le festival propose de s'immerger dans la culture méditerranéenne, il met un point d'honneur à programmer des co-productions belgo-méditerranéennes. Il accueille chaque année plus de 10.000 festivaliers.En avant-première, le film d'ouverture La Belle et la meute de Kaouther Ben Haniaet sur le parcours d'une femme violée et le documentaire sur les aspirations à la liberté de la jeunesse égyptienne Rester vivants de Pauline Beugnies (Belgique) illustreront la thématique de cette édition dédiée à la condition des femmes et à leurs combats.Afin de marquer le début des 50 ans de l'immigration tunisienne en Belgique, le festival a sélectionné une série de films sur l'histoire du pays et son visage contemporain.Le jury officiel constitué de cinq femmes de la profession (Marianne Khoury, Hind Meddeb, Sophie Artus, Stéphanie Crayencour et Anne Paulicevich) décernera un Grand Prix d'une valeur de 8.000 euros. Les prix de la critique, du public, Cinéeuropa et du jury jeune viendront également récompenser les films en compétition internationale.