The Cave, nommé aux Oscar, met à l'honneur le courage d'une femme médecin qui doit faire face aux atrocités de la guerre dans un hôpital de fortune en Syrie. "Un drame réel et émouvant, avec sa part de brutalité et d'aveuglement vis-à-vis de la guerre mais qui met également en avant la compassion, la bonté et l'altruisme. À travers ses personnages, le film invite à s'engager sur des questions universelles, telles que les conflits, les réfugiés et la discrimination des femmes", a salué le jury.

L'Objectif d'Argent, considéré comme le meilleur film sur le développement durable, est revenu à Smog Town de la Chinoise Han Meng. L'Objectif de Bronze, qui récompense le meilleur film évoquant les droits de l'homme, a été décerné à Sunless Shadows de l'Iranien Mehrad Oskouei.

Nocturne de Jeong Gwanjo et Sing me a Song de Thomas Balmes ont eux obtenu une mention du jury.

Mother de Kristof Bilsen a décroché le prix du meilleur film belge, ainsi que le prix du public. Le meilleur scénario a été attribué, ex aequo, à Notre territoire de Mathieu Volpe et Divinations de Sarah Vanagt.

Cette 12e édition, dont le thème était "Repousser les frontières", avait retenu un record de 18 films en compétition internationale. Quelque 90 oeuvres étaient au total proposées au public dans cinq lieux de la capitale.

The Cave, nommé aux Oscar, met à l'honneur le courage d'une femme médecin qui doit faire face aux atrocités de la guerre dans un hôpital de fortune en Syrie. "Un drame réel et émouvant, avec sa part de brutalité et d'aveuglement vis-à-vis de la guerre mais qui met également en avant la compassion, la bonté et l'altruisme. À travers ses personnages, le film invite à s'engager sur des questions universelles, telles que les conflits, les réfugiés et la discrimination des femmes", a salué le jury. L'Objectif d'Argent, considéré comme le meilleur film sur le développement durable, est revenu à Smog Town de la Chinoise Han Meng. L'Objectif de Bronze, qui récompense le meilleur film évoquant les droits de l'homme, a été décerné à Sunless Shadows de l'Iranien Mehrad Oskouei.Nocturne de Jeong Gwanjo et Sing me a Song de Thomas Balmes ont eux obtenu une mention du jury.Mother de Kristof Bilsen a décroché le prix du meilleur film belge, ainsi que le prix du public. Le meilleur scénario a été attribué, ex aequo, à Notre territoire de Mathieu Volpe et Divinations de Sarah Vanagt. Cette 12e édition, dont le thème était "Repousser les frontières", avait retenu un record de 18 films en compétition internationale. Quelque 90 oeuvres étaient au total proposées au public dans cinq lieux de la capitale.