Le président, qui voit dans la filmographie du célèbre réalisateur "une imagination sans limites, des mondes restitués dans leurs moindres détails, des personnages qui se battent pour contrôler leur destin", a également salué le travail de Spielberg pour la Fondation pour la Shoah dont il est le co-fondateur. "Les films de Steven sont marqués par une foi profonde dans notre humanité commune", a déclaré M. Obama, cité par l'AFP, lors de la cérémonie.

Passant de blockbusters (Jurassic Park, saga Indiana Jones) aux films dramatiques (La Couleur pourpre, La Liste de Schindler), Spielberg, fort de trois Oscars et autant de Golden Globes, "s'est toujours réjoui de pouvoir naviguer entre les genres" selon l'AFP. "Le cinéma a toujours été pour moi le meilleur moyen de me débarrasser de mes démons et par conséquent de m'en décharger sur vous", expliquait le réalisateur "il y a dix jours, à Berlin en présentant son dernier film, un thriller sur la Guerre froide intitulé Le Pont des Espions", rapporte l'AFP.

Le Pont des Espions, sortie belge le 2 décembre. Lire la critique dans le Focus Vif de ce 27 novembre.

Le président, qui voit dans la filmographie du célèbre réalisateur "une imagination sans limites, des mondes restitués dans leurs moindres détails, des personnages qui se battent pour contrôler leur destin", a également salué le travail de Spielberg pour la Fondation pour la Shoah dont il est le co-fondateur. "Les films de Steven sont marqués par une foi profonde dans notre humanité commune", a déclaré M. Obama, cité par l'AFP, lors de la cérémonie. Passant de blockbusters (Jurassic Park, saga Indiana Jones) aux films dramatiques (La Couleur pourpre, La Liste de Schindler), Spielberg, fort de trois Oscars et autant de Golden Globes, "s'est toujours réjoui de pouvoir naviguer entre les genres" selon l'AFP. "Le cinéma a toujours été pour moi le meilleur moyen de me débarrasser de mes démons et par conséquent de m'en décharger sur vous", expliquait le réalisateur "il y a dix jours, à Berlin en présentant son dernier film, un thriller sur la Guerre froide intitulé Le Pont des Espions", rapporte l'AFP.