Philip Seymour Hoffman: sa carrière en dix films

Philip Seymour Hoffman: sa carrière en dix films
© DR

1. Boogie Nights de Paul Thomas Anderson (1997) © DR

Boogie Nights dresse le portrait de deux décennies, les seventies et les eighties, à travers le regard de l'industrie du porno. On y retrouve Mark Wahlberg et à ses côtés Julianne Moore, Burt Reynolds et... Philip Seymour Hoffman qui campe le rôle de Scotty J., un technicien son ayant un gros faible pour Dirk Diggler (Wahlberg). C'est ce film qui le rendra connu du grand public. Boogie Nights est la première d'une longue série de collaborations avec le réalisateur Paul Thomas Anderson. Pour voir le trailer, cliquez ici.

2. Happiness de Todd Solondz (1998) © DR

Hoffman apparaît ici dans un film choral provoquant, centré sur une famille typique et apparemment heureuse. Ses secrets les plus sombres vont finir par éclater au grand jour, brisant par la même occasion de nombreux tabous de la société américaine. Il y incarne Allen, obsédé par l'une des soeurs Jordan (Lara Flynn Boyle). Voir la bande annonce.

3. Magnolia de Paul Thomas Anderson (1999) © DR

Les chemins du réalisateur américain, de Julianne Moore, et de Philip Seymour Hoffman se croisent à nouveau dans Magnolia. Dans ce film signé Anderson, plus intime que le précédent, Hoffman joue l'infirmier Phil Parma. Consistant (trois heures tout de même), le dénouement claque telle une gifle. Voir le trailer.

4. Almost Famous de Cameron Crowe (2000) © DR

Hoffman enchaine les pellicules et incarne dans celle-ci Lester Bangs, l'un des plus célèbres critiques de l'histoire du rock, qui prend sous son aile le jeune William Miller, apprenti journaliste pour le magazine Rolling Stone. Il s'agit à nouveau d'un rôle secondaire, mais cela ne l'empêche pas de prononcer quelques-unes des répliques les plus marquantes du film. Pour voir la bande annonce, cliquez ici.

5. Cold Mountain d'Anthony Minghella (2003) © DR

Sur fond de guerre de sécession, Cold Moutain raconte l'histoire d'amour entre une fille de pasteur (Nicole Kidman) et un ouvrier parti au front (Jude Law). Philip Seymour Hoffman y campe un révérend immoral et le père de la jeune Ada Monroe (Kidman). Le film est basé sur le roman du même nom, de Charles Frazier. Voir le trailer.

6. Truman Capote de Bennett Miller (2005) © DR

Dans ce film il interprète le personnage principal, lui qui semblait cantonné aux seconds rôles. Le réalisateur Bennett Miller fait là un choix judicieux: Hoffman crève l'écran. Truman Capote lui vaudra de très nombreuses nominations et récompenses, dont un Oscar et un Golden Globe. Son interprétation le placera 35e du classement des 100 meilleures performances de tous les temps du magazine Premiere. Pour regarder la bande annonce, cliquez ici.

7. Doubt de John Patrick Shanley (2008) © DR

Dans Doubt, un drame noir (pas très) catholique, Philip Seymour Hoffman partage l'affiche avec Meryl Streep, l'une des idoles de l'acteur. Il y incarne un prêtre charismatique accusé de pédophilie. Il est à nouveau nommé aux Oscars mais ne décrochera pas cette fois-ci la statuette tant convoitée. Voir le trailer.

8. The Ides of March de Georges Clooney (2011) © DR

En 2011, Philip Seymour Hoffman joue aux côtés de Georges Clooney et de Ryan Gosling dans The Ides of March (Les Marches du pouvoir), un thriller qui critique les vices de la politique américaine. Voir la bande annonce.

9. The Master de Paul Thomas Anderson (2012) © DR

Le réalisateur de Magnolia mise à nouveau sur Hoffman (à vrai dire, à part There Will Be Blood, l'acteur aura joué dans tous les films d'Anderson) qui livre ici une prestation époustouflante. Il y incarne Lancaster Dodd, un gourou charismatique qui entraine un vétéran dérangé (Joaquin Phoenix) dans sa Cause. Les deux acteurs décrochent ex-aequo le prix du meilleur acteur à la Mostra de Venise. Un film captivant, auquel on pense de longues heures, voire des journées, après l'avoir regardé. Pour voir la bande annonce, cliquez ici.

10. The Hunger Games 2 et 3 (partie 1 et 2) de Gary Ross et Francis Lawrence (2013-2014-2015) © DR

Hoffman a beau être un adepte des productions indépendantes, cela ne l'a pourtant pas empêché de participer à des blockbusters tels que Mission Impossible III ou encore The Hunger Games. Il a en effet joué dans le deuxième volet de la saga, où il a notamment retrouvé Julianne Moore et Donald Sutherland et devrait également apparaître dans les deux prochains films (qui forment ensemble la dernière partie de la trilogie), dont il avait déjà tourné la majorité de ses scènes. Le trailer de The Hunger Games : l'Embrasement.