Le metteur en scène danois souhaite, avec cette plateforme, sortir de l'oubli des trésors du septième art. Dans le cadre du Festival Lumière, à Lyon, en France, il a déclaré qu'il est "intéressant d'être là où le cinéma est né pour célébrer la mort du cinéma. Car oui, le cinéma est mort", avant de clamer sa "renaissance".

Le site, nommé byNWR ("par Nicolas Winding Refn"), sera gratuit, sans publicité ni abonnement. Chaque mois, un film restauré en 4K sera proposé, entièrement financé par le réalisateur "en tournant des pubs", et accompagné d'articles, de vidéos ou d'archives. Et chaque trimestre, un invité (journaliste, écrivain, cinéaste...) aura également le rôle de rédacteur en chef de la plateforme.

Le Danois, qui se décrit en toute modestie comme le "troisième frère Lumière", s'est notamment associé au service de vidéos à la demande Mubi. Depuis deux ans, il collectionne et possède personnellement 200 oeuvres oubliées, et souhaitait partager ces trouvailles avec le public. Lors du festival, il a déjà présenté deux films qui seront disponibles en ligne: Night Tide de Curtis Harrington (avec Dennis Hopper) et le long métrage de 1965 The Nest of the Cuckoo Birds de Bert Williams.

Le lancement de byNWR est prévu pour février 2018 mais il est déjà possible de se préinscrire par mail pour ce site qui sera traduit en anglais, français, japonais, chinois et italien.

Le metteur en scène danois souhaite, avec cette plateforme, sortir de l'oubli des trésors du septième art. Dans le cadre du Festival Lumière, à Lyon, en France, il a déclaré qu'il est "intéressant d'être là où le cinéma est né pour célébrer la mort du cinéma. Car oui, le cinéma est mort", avant de clamer sa "renaissance".Le site, nommé byNWR ("par Nicolas Winding Refn"), sera gratuit, sans publicité ni abonnement. Chaque mois, un film restauré en 4K sera proposé, entièrement financé par le réalisateur "en tournant des pubs", et accompagné d'articles, de vidéos ou d'archives. Et chaque trimestre, un invité (journaliste, écrivain, cinéaste...) aura également le rôle de rédacteur en chef de la plateforme.Le Danois, qui se décrit en toute modestie comme le "troisième frère Lumière", s'est notamment associé au service de vidéos à la demande Mubi. Depuis deux ans, il collectionne et possède personnellement 200 oeuvres oubliées, et souhaitait partager ces trouvailles avec le public. Lors du festival, il a déjà présenté deux films qui seront disponibles en ligne: Night Tide de Curtis Harrington (avec Dennis Hopper) et le long métrage de 1965 The Nest of the Cuckoo Birds de Bert Williams.Le lancement de byNWR est prévu pour février 2018 mais il est déjà possible de se préinscrire par mail pour ce site qui sera traduit en anglais, français, japonais, chinois et italien.