Comme Martin Scorsese, les films Marvel, j'ai essayé, j'ai arrêté et on m'y reprendra peut-être. Je n'irai pas jusqu'à dire comme lui que "ce n'est pas du cinéma" mais je suis d'accord qu'il s'agit d'un divertissement plus proche des "parcs d'attractions" que d'un film tel qu'il s'envisage par les cinéphiles, surtout de son calibre. Qu'est-ce que ça a de polémique? Il me semble tout de même assez évident qu'il n'y a pas grand-chose de commun entre Citizen Kane et Thor: Ragnarok. Non? Ou entre Taxi Driver et Ant-Man, tiens. Toujours non? "Hater", alors? Relique du passé? Au moment d'écrire ces lignes, Samuel L. Jackson, Robert Downey Jr et Kevin Smith ont en effet déjà tous fait savoir à Martin Scorsese en termes plus ou moins respectueux qu'il sucrait les fraises. James Gunn, le réalisateur des Guardians of the Galaxy, a quant à lui écrit sur Twitter que même si Scorsese restait l'un de ses cinq cinéastes vivants préférés, il était "attristé qu'il juge ses films sans les avoir vus" alors que lui-même avait pourtant été "scandalisé" lorsque "les gens ont critiqué La Dernière Tentation du Christ sans avoir vu le film". Sauf que ça n'a rien à voir. Pour rappel, en 1988, des extrémistes chrétiens avaient cherché à interdire la sortie de La Dernière Tentation du Christ parce qu'ils en jugeaient le sujet scandaleux, carrément blasphématoire, et refusaient d'en voir la moindre image. À Paris, un cinéma a même brûlé pour ça. Or là, on parle juste des goûts personnels d'un cinéphile de 77 ans qui avoue préférer les classiques du néo-réalisme italien à des films avec un raton laveur équipé de mitrailleuses.
...