Passée de 71 à 9 films, la liste des prétendants à la récompense américaine suprême doit encore se resserrer à cinq oeuvres. Cette dernière liste sera annoncée le 10 janvier comme toutes les autres catégories pour cette 85e cuvée des Oscars dont la cérémonie aura lieu le 24 février.

Outre le cinéaste autrichien Michael Haneke et les Français Olivier Nakache et Eric Toledano, qui ont réalisé l'un des films les plus rentables du cinéma français, avec Omar Sy en aide à domicile d'un handicapé tétraplégique incarné par François Cluzet, figurent des réalisateurs du Canada, du Chili, du Danemark, de Roumanie, notamment.

Le Roumain Cristian Mungiu est ainsi présélectionné, pour "Au-delà des collines", qui a obtenu le prix d'interprétation féminine pour ses deux actrices et le prix du scénario au festival de Cannes cette année.

L'année dernière, l'Oscar du meilleur film étranger a été attribué au film iranien "Une séparation", d'Asghar Farhadi.

Passée de 71 à 9 films, la liste des prétendants à la récompense américaine suprême doit encore se resserrer à cinq oeuvres. Cette dernière liste sera annoncée le 10 janvier comme toutes les autres catégories pour cette 85e cuvée des Oscars dont la cérémonie aura lieu le 24 février. Outre le cinéaste autrichien Michael Haneke et les Français Olivier Nakache et Eric Toledano, qui ont réalisé l'un des films les plus rentables du cinéma français, avec Omar Sy en aide à domicile d'un handicapé tétraplégique incarné par François Cluzet, figurent des réalisateurs du Canada, du Chili, du Danemark, de Roumanie, notamment. Le Roumain Cristian Mungiu est ainsi présélectionné, pour "Au-delà des collines", qui a obtenu le prix d'interprétation féminine pour ses deux actrices et le prix du scénario au festival de Cannes cette année. L'année dernière, l'Oscar du meilleur film étranger a été attribué au film iranien "Une séparation", d'Asghar Farhadi.