Le Grand bain fait partie des sept nommés pour le César du meilleur film, face au western en anglais de Jacques Audiard Les Frères Sisters (9 nominations), au long métrage d'Emmanuel Finkiel La Douleur (8 nominations), adaptation de Marguerite Duras, à la comédie de Pierre Salvadori En liberté! (9 nominations), au tendre hommage aux gloires de la chanson d'Alex Lutz Guy (6 nominations) et à Pupille (7 nominations) de Jeanne Herry, sur le parcours d'une adoption.

Les cinéastes Xavier Legrand et Gilles Lellouche concourent aussi dans la catégorie meilleure réalisation, aux côtés d'Emmanuel Finkiel, Pierre Salvadori, Jacques Audiard, Alex Lutz et Jeanne Herry.

Girl de Lukas Dhont et Nos batailles de Guillaume Senez sont eux en lice dans la catégorie "Meilleur film étranger". Ces films belges concourront face à Three Billboards, les panneaux de la vengeance de Martin McDonagh, Capharnaüm de Nadine Labaki, Cold War de Pawel Pawlikowski, Hannah d'Andrea Pallaoro et Une affaire de famille de Hirokazu Kore-eda, Palme d'Or du dernier festival de Cannes.

En parallèle, le Français Romain Duris représentera Nos batailles dans la section "Meilleur acteur". Il disputera ce titre face à Edouard Baer (Mademoiselle de Joncquières), Vincent Lacoste (Amanda), Gilles Lellouche (Pupille), Alex Lutz (Guy), Pio Marmaï (En Liberté), Denis Ménochet (Jusqu'à la garde).

Côté féminin, Virginie Efira est doublement nommée comme "Meilleure actrice" pour Un amour impossible de Catherine Corsini et comme "Meilleure actrice dans un second rôle" pour Le Grand bain de Gilles Lellouche.

Dans la catégorie "Meilleure actrice", la Belge tentera de se distinguer face à sa compatriote Cécile de France (Mademoiselle de Joncquières), Elodie Bouchez (Pupille), Léa Drucker (Jusqu'à la garde), Adèle Haenel (En liberté), Sandrine Kiberlain (Pupille) et Mélanie Thierry (La douleur).

Tandis qu'elle concourra face à Leila Bekhti, qui est également à l'affiche du Grand bain, Isabelle Adjani (Le Monde à nous), Audrey Tautou (En Liberté) et Karin Viard (Les Chatouilles) dans la section "Meilleure actrice dans un second rôle".

La Belgique se verra également représentée par les courts métrages Kapitalistis de Pablo Munoz Gomez et Les Petites mains de Rémi Allier ainsi que par le documentaire Ni juge ni soumise de Jean Libon et Yves Hinan.

Autre clin d'oeil belge, Benoît Debie est nommé pour le César de la "Meilleure photo" pour ses prouesses techniques dans Les Frères Sisters de Jacques Audiard.

La 44e cérémonie des César aura Kad Merad pour maître de cérémonie et l'actrice britannique Kristin Scott Thomas pour présidente.