Il y a des propositions que l'on peut difficilement refuser, mais c'est pourtant ce qu'a fait l'acteur bruxellois Mourade Zeguendi et il explique pourquoi dans une vidéo postée sur sa page Facebook.

Il commence en disant qu'il "n'aurait jamais cru de sa vie, qu'il refuserait un film pour Brian De Palma", mais la nature du rôle est clairement sensible: le réalisateur de Scarface et Carlito's Way recherche une personne qui voudrait se mettre dans la peau d'un terroriste de Molenbeek pour jouer dans son prochain film. Du coup, l'acteur que l'on a pu voir dans Dikkenek, Les Barons ou JCVD a donc directement répondu par la négative quand on lui a proposé ce casting.

Ce n'est d'ailleurs pas la première fois que Mourade Zeguendi se plaint de ces rôles réservés aux acteurs d'origine maghrébine. Déjà l'année passée, il déclarait "qu'avant, on demandait aux Arabes comme lui de jouer les voyous et maintenant on est passés aux terroristes" et il refuse d'accepter de rester dans ce cliché.

Dans les commentaires de la vidéo postée sur Facebook, il explique préférer "pouvoir se regarder dans une glace plutôt que se prostituer dans une petite scène d'une grosse production américaine".

Il y a des propositions que l'on peut difficilement refuser, mais c'est pourtant ce qu'a fait l'acteur bruxellois Mourade Zeguendi et il explique pourquoi dans une vidéo postée sur sa page Facebook.Il commence en disant qu'il "n'aurait jamais cru de sa vie, qu'il refuserait un film pour Brian De Palma", mais la nature du rôle est clairement sensible: le réalisateur de Scarface et Carlito's Way recherche une personne qui voudrait se mettre dans la peau d'un terroriste de Molenbeek pour jouer dans son prochain film. Du coup, l'acteur que l'on a pu voir dans Dikkenek, Les Barons ou JCVD a donc directement répondu par la négative quand on lui a proposé ce casting. Ce n'est d'ailleurs pas la première fois que Mourade Zeguendi se plaint de ces rôles réservés aux acteurs d'origine maghrébine. Déjà l'année passée, il déclarait "qu'avant, on demandait aux Arabes comme lui de jouer les voyous et maintenant on est passés aux terroristes" et il refuse d'accepter de rester dans ce cliché. Dans les commentaires de la vidéo postée sur Facebook, il explique préférer "pouvoir se regarder dans une glace plutôt que se prostituer dans une petite scène d'une grosse production américaine".