L'actrice de 80 ans participera également à la cérémonie de clôture du Festival où elle remettra un des prix du palmarès, le 26 mai, ajoute-t-on de même source.

Kim Novak assistera à la présentation de Sueurs froides, que son réalisateur décrivait comme "une histoire d'amour au climat étrange". Le film sera projeté dans le cadre de Cannes Classics.

A propos de son rôle dans ce film, Kim Novak racontait à l'époque: "Ce qui est intéressant, c'est que le scénario me renvoyait à ce que je vivais à l'époque; c'était l'histoire d'une femme que l'on force à être quelqu'un qu'elle n'est pas".

Réfractaire à la dictature des studios, elle s'éloignera tôt de Hollywood pour se consacrer à la peinture.

Kim Novak était venue pour la première fois au Festival en 1959 pour la présentation de Middle of the Night (Au milieu de la nuit), de Delbert Mann (Palme d'or 1955 avec Marty).

Elle a marqué les mémoires avec ses rôles dans Embrasse-moi, idiot (Kiss Me, Stupid), de Billy Wilder, Adorable Voisine (Bell Book and Candle), de Richard Quine, ou encore Liaisons secrètes (Strangers When We Meet), du même Quine.

L'actrice de 80 ans participera également à la cérémonie de clôture du Festival où elle remettra un des prix du palmarès, le 26 mai, ajoute-t-on de même source.Kim Novak assistera à la présentation de Sueurs froides, que son réalisateur décrivait comme "une histoire d'amour au climat étrange". Le film sera projeté dans le cadre de Cannes Classics.A propos de son rôle dans ce film, Kim Novak racontait à l'époque: "Ce qui est intéressant, c'est que le scénario me renvoyait à ce que je vivais à l'époque; c'était l'histoire d'une femme que l'on force à être quelqu'un qu'elle n'est pas".Réfractaire à la dictature des studios, elle s'éloignera tôt de Hollywood pour se consacrer à la peinture.Kim Novak était venue pour la première fois au Festival en 1959 pour la présentation de Middle of the Night (Au milieu de la nuit), de Delbert Mann (Palme d'or 1955 avec Marty).Elle a marqué les mémoires avec ses rôles dans Embrasse-moi, idiot (Kiss Me, Stupid), de Billy Wilder, Adorable Voisine (Bell Book and Candle), de Richard Quine, ou encore Liaisons secrètes (Strangers When We Meet), du même Quine.