Pour son premier long métrage, Jacques Tati investissait le petit village de Sainte-Sévère, un jour de fête. L'occasion de restituer l'atmosphère d'une France déjà oubliée, mais aussi de signer une cascade de gags, visuels ou sonores, sur les pas de François (Tati lui-même), facteur gentiment ahuri de son état, bientôt lancé dans une tournée speedée au guidon de son vélo, après avoir vu, dans une baraque foraine, un documentaire sur la poste américaine. Si le film n'a pas la portée des Mon oncle et Playtime à venir, c'est là, néanmoins, un régal d'invention comique et de poésie. Accessoirement, la critique de la course à la performance et à l'efficacité à tous crins n'a rien perdu de son acuité, enjouée et burlesque pour le coup. A revoir sans modération.

COMÉDIE DE ET AVEC JACQUES TATI. AVEC GUY DECOMBLE, PAUL FRANKEUR, SANTA RELLI. 1949. 1H27. SORTIE: 31/07.

Pour son premier long métrage, Jacques Tati investissait le petit village de Sainte-Sévère, un jour de fête. L'occasion de restituer l'atmosphère d'une France déjà oubliée, mais aussi de signer une cascade de gags, visuels ou sonores, sur les pas de François (Tati lui-même), facteur gentiment ahuri de son état, bientôt lancé dans une tournée speedée au guidon de son vélo, après avoir vu, dans une baraque foraine, un documentaire sur la poste américaine. Si le film n'a pas la portée des Mon oncle et Playtime à venir, c'est là, néanmoins, un régal d'invention comique et de poésie. Accessoirement, la critique de la course à la performance et à l'efficacité à tous crins n'a rien perdu de son acuité, enjouée et burlesque pour le coup. A revoir sans modération.