Entre 1971 et 1974, Fritz Honka, tueur en série difforme, alcoolique et bourré de complexes, a sauvagement massacré plusieurs prostituées à Hambourg. Il conservait leurs corps à l'intérieur même de son sinistre appartement teuton aux murs couverts de photos de femmes nues d'où se dégageaient -forcément- des odeurs pestilentielles. Cette puanteur extrême, Fatih Akin, le réalisateur de Gegen die Wand et De l'autre côté, entend littéralement nous la faire respirer aujourd'hui dans un drame d'époque quasiment horrifique, et en tout cas terriblement grimaçant, qui ne nous épargne rien des infâmes dégueulasseries arrosées au vieux schnaps, à la transpi rance et au vomi acide de ce monstre déviant.
...