Il y a quelques jours, on soulignait d'emblée la drôle d'idée de programmer les Visiteurs 3 dans le cadre du BIFFF. La présence à l'affiche du festival trolleux de ce gros nanar potentiel semblait digne d'une grosse blague jusqu'à sa date calendrier, soit ce 1er avril, jour du poisson. Signe du destin ou non, celle-ci a été annulée mercredi soir(1), comme en atteste ce communiqué envoyé par le distributeur Paradiso.

"Gaumont a décidé à la dernière minute de ne pas permettre la diffusion du film dans tous les festivals avant la date de sortie en France et en Belgique. Nous (Paradiso, ndlr) avons essayé de défendre et d'assurer la projection au festival à tout prix mais Gaumont a entrepris des actions légales afin de prohiber la vision ne nous donnant aucun autre choix que de retirer la projection du BIFFF du 1er avril."

Quoi qu'il en soit, le film sortira en salles le 6 avril prochain, et le BIFFF poursuit sa programmation jusqu'au 10 avril. À bon entendeur...

(1) Le BIFFF précise bien sur sa page Facebook qu'il ne s'agit pas d'un poisson d'avril. Comble du bon goût, la projection est remplacée par celle de Gods of Egypt, d'Alex Proyas.

Il y a quelques jours, on soulignait d'emblée la drôle d'idée de programmer les Visiteurs 3 dans le cadre du BIFFF. La présence à l'affiche du festival trolleux de ce gros nanar potentiel semblait digne d'une grosse blague jusqu'à sa date calendrier, soit ce 1er avril, jour du poisson. Signe du destin ou non, celle-ci a été annulée mercredi soir(1), comme en atteste ce communiqué envoyé par le distributeur Paradiso. "Gaumont a décidé à la dernière minute de ne pas permettre la diffusion du film dans tous les festivals avant la date de sortie en France et en Belgique. Nous (Paradiso, ndlr) avons essayé de défendre et d'assurer la projection au festival à tout prix mais Gaumont a entrepris des actions légales afin de prohiber la vision ne nous donnant aucun autre choix que de retirer la projection du BIFFF du 1er avril."Quoi qu'il en soit, le film sortira en salles le 6 avril prochain, et le BIFFF poursuit sa programmation jusqu'au 10 avril. À bon entendeur...(1) Le BIFFF précise bien sur sa page Facebook qu'il ne s'agit pas d'un poisson d'avril. Comble du bon goût, la projection est remplacée par celle de Gods of Egypt, d'Alex Proyas.