Le Niçois Joann Sfar transpose les personnages de sa série de bande dessinée pour la jeunesse Petit Vampire dans un long métrage d'animation à l'hétéroclisme joyeusement revendiqué où abondent les références et les monstres. Rencontre.

Voilà un quart de siècle déjà -Bernie, c'était en 1996- qu'Albert Dupontel construit une oeuvre décalée et généreuse, signant, à intervalles plus ou moins réguliers, des petites perles burlesques et allumées célébrant, l'air de rien, les recalés de l'existence.